Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Atelier d'écriture d'Evy

DÉFI N° 36 THÈME " CONTES, LÉGENDES, MYTHES "

DÉFI N° 36 THÈME " CONTES, LÉGENDES, MYTHES "

Défi ouvert à tous 

Du Mercredi au Mercredi du 24/10/18 au 31/10/18

Vous faites comme ça vous arrange

Même si vous dépassez la semaine

je mets à jour régulièrement.

Les contes, Légendes, Mythes parle à nos coeurs 

Il y en  en à certainement par chez vous..

Trouvez un conte,une légende,un mythe ..

Rajoutez une image, un film,un reportage, un livre,

une musique ...

Ma participation 

 

Légende des 7 korrigans

Un jour d’été où le soleil brillait et chauffait comme un grand feu, un Korrigan, assoiffé et perdu, frappa à la porte de chez Youenn et Anne, qui habitaient une vieille chaumière bretonne.

Le Korrigan leur demanda d’une voix rauque séchée par la soif : « Je suis perdu et assoiffé, je cherche à rentrer ou vivent les miens. Puis-je avoir un bol d’eau de votre puits, s’il vous plaît. » Youenn alla au puits et en retira le précieux liquide. Anne servit le bol au Korrigan essoufflé, qui étancha sa soif tout en racontant son histoire.

 

Il dit :  »Nous étions 7 Korrigans a danser et chanter autour du menhir sacré lorsqu’un homme, habillé de noir, est venu en criant et affolé. Il était suivi par Lankou, venu le chercher pour l’emmener dans son royaume. Nous avons eu peur et nous nous sommes dispersés. Maintenant, je suis bloqué à la surface de la terre. Car, pour retourner avec les miens, il faut se présenter à 7 devant le vieux chêne pour qu’il accepte de s’ouvrir. Si vous m’aidez à retrouver mes compagnons, je vous donnerai un trésor. » Ils acceptèrent.

Le korrigan fatigué leur dit : « Je reste ici vous attendre, je ne sens plus mes jambes. » Youenn et Anne attrapèrent un bâton, car la nuit n’allait pas trop tarder à tomber. Ils franchirent le pas de la vieille chaumière pour chercher les 6 autres Korrigans. Ils marchèrent longtemps, très longtemps en regardant derrière chaque buisson, touffe de fougères et de houx, mais en vain. Le soleil déclinait ses rayons rapidement et la nuit finie par arriver. Youenn et Anne décidèrent de rentrer chez eux et de continuer les recherches le lendemain, dès la première heure.

 

Arrivés devant leur chaumière, ils virent une lumière inhabituelle s’échapper des fenêtres. Puis sortant de nulle part, 6 korrigans se mirent à danser autour d’eux en chantant :  « Ils ne sont pas tous mauvais, ils ne sont pas tous mauvais. Laissons leur encore une chance de ne pas tout détruire, laissons leur encore une chance de pouvoir grandir… » Le korrigan, à qui ils avaient donné de l’eau, sorti de la maison. Il se dirigea vers eux et leur dit : « Aujourd’hui le peuple des korrigans est harassé de constater que les êtres humains ne savent plus écouter, ni s’entraider. Merci, merci pour avoir donner l’espoir de croire encore en l’être humain. »

A ses mots, la folle troupe des 7 korrigans s’en alla en continuant de chanter et danser, les arbres se courbant à leur passage. Youenn et Anne rentrèrent dans leur chaumière et furent agréablement étonnés de voir la table mise et un repas les attendre.

 

Voir plus ICI

Vos participations et a voir

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article